Restez au courant de Bionews

Le 13 avril, le VLAM lance une toute nouvelle campagne bio

(Vlaams Centrum voor Agro- en Visserijmarketing vzw, Centre flamand de marketing pour l'agriculture et la pêche a.s.b.l.)

 

Le but de la campagne publicitaire est d'attirer l'attention des consommateurs sur l'offre particulièrement variée des produits bio. Elle sera menée à la radio et via la publicité dans la presse.

 

Le secteur bio a connu un développement énorme. Au cours des sept dernières années, les dépenses en bio ont augmenté de deux tiers en Belgique. Les produits bio sont devenus une alternative alimentaire à part entière. Actuellement, on peut trouver presque tous les produits habituels en version bio, et l'assortiment se développe chaque année. Nous disposons de plus en plus de variantes bio de produits transformés comme des pralines, de la confiture et des boissons rafraîchissantes. La distribution bio s'est développée, elle aussi. Les produits bio sont disponibles dans presque tous les magasins. La grande surface classique est devenue le canal bio principal, avec 45,3% de part du marché. Les magasins spécialisés (magasins bio, Bioplanet…) occupent la deuxième place, avec 30,7% du marché.

 

C'est ce que nous apprennent les données de GfK PanelServices Benelux qui, à la demande du VLAM, suit en continu la consommation à domicile dans quelque 5.000 ménages belges.

 

Le bio : accessible et quotidien

 

Le consommateur n'est pas suffisamment conscient de l'omniprésence du bio. Avec sa nouvelle campagne, le VLAM veut que le public porte un nouveau regard sur le bio, et se débarrasse des idées dépassées. "Nous montrons le bio comme accessible et normal. C'est pourquoi nous changeons radicalement de style : moins doctoral, moins élitaire et moralisateur. Le bio est accessible à tout le monde, et fait partie du quotidien. D'où le slogan de la campagne 'Bio, je kan er niet omheen' (Bio, l'incontournable)."

 

Le VLAM espère que la campagne pourra contribuer à une utilisation plus large et plus fréquente des produits bio. Plus de neuf ménages belges sur dix ont acheté à quelque moment un produit bio au cours de l'année dernière. Environ 7% de ces ménages achètent au moins une fois par semaine du bio et prennent à leur compte près de la moitié de toutes les dépenses en bio. Si nous examinons le total des montants des achats (ménagers et hors du domicile), nous constatons que 18% de la population belge a mangé un produit bio au cours d'une journée moyenne en 2014. Les produits bio les plus consommés sont les légumes. Viennent ensuite les œufs, les fruits et les produits laitiers.

 

Radio et publicités visuelles

 

Le media principal choisi est la radio. En effet, la radio est omniprésente, sélective, et permet de vastes possibilités créatives. "Complémentairement, nous allons tirer parti des medias visuels pour faire connaître le logo bio européen. Les journaux et magazines présenteront des publicités et il y aura des affiches dans les magasins. La présence dans les magasins a un impact considérable, et elle influence la décision de l'achat."

 

Le VLAM veut en outre que le consommateur découvre lui-même à quel point le bio est quotidien. C'est pourquoi il sera présent où il y a beaucoup de monde. Le choix se porte sur les Fêtes de Gand (du 17 au 26 juillet), et il tirera parti des medias sociaux et des relations publiques.

 

La nouvelle campagne bio, qui jouit de l'appui européen et flamand, commence le 13 avril avec une première vague médiatique. Les Fêtes de Gand figurent au programme de cet été et en automne une deuxième vague sera lancée, avec un concours.

 

Source : Biojournaal