Lave-vaisselle ou à la main: la compétition entre homme et machine

Question consommation d’eau, l’homme ne peut plus battre la machine, selon une étude de l'Université de Bonn. Un lave-vaisselle moderne est si économique qu’un lavage à la main demande plus d’eau pour un résultat moins bon que celui de la machine... L'Université de Bonn a fait le test avec 113 Européens  de dix pays différents. Ils devaient laver douze couverts, comme ils le feraient à la maison. Sur la vaisselle qui comprenait 140 pièces de vaisselle, couverts et verres, se trouvait des épinards durcis, bœuf haché, farine d'avoine, lait, margarine, thé et jaune d'oeuf.

Au final, selon la méthode de lavage des personnes, on constate d'énormes différences dans la quantité d'eau utilisée. En moyenne, ils ont mis 79 minutes, ont utilisé 103 litres d'eau, et  consommé 2,5 kWh d'énergie pour obtenir la vaisselle propre.

Mais tous sont restés moins performants que deux lave-vaisselle avec l'étiquette environnementale A / A /A. Les machines ont consommé la moitié de l’énergie des personnes, et ce en dépit de températures de lavage plus élevées en moyenne. De plus, les plats étaient plus propres.

Une autre étude s'est intéressée à l'utilisation du lave-vaisselle dans les ménages européens. Elle a montré que par rapport à celles qui font la vaisselle à la main, les familles équipées consomment 30% d'énergie en moins et  réduisent leur consommation d’eau de moitié. Cependant, du côté de la méthode manuelle, beaucoup reste dépendant de l'efficacité avec laquelle on fait la vaisselle, et du volume de vaisselle. Côté machine, cela tient à la discipline de chacun à attendre d’utiliser le lave-vaisselle quand il est à pleine charge.