Le nigari, ingrédient du tofu, à la base d’une avancée dans le secteur des panneaux solaires

Le chlorure de magnésium ou nigari va aider à diminuer le prix des panneaux solaires, et les rendre plus flexibles et moins polluants a annoncé le journal britannique The Independent. Le nigari est le sel utilisé pour la coagulation du lait de soja dans la préparation du tofu.

Un des grands défis du secteur des panneaux solaires était le remplacement du chlorure de cadmium par une matière première plus écologique. Des recherches ont montré que le chlorure de magnesium est un alternative intéressante pouvant vraiment se substituer à la matière première chère et toxique qu’est le chlorure de cadmium.

L’article de The Independent cite un scientifique qui se demande pourquoi on n’a pas trouvé le nigari comme alternatif auparavant. Les conséquences ne seront rien moins qu’une nette baisse du prix et un recyclage des panneaux rendu plus simple à la fin de leur cycle de vie.

Pour les panneaux solaires, cette découverte est un nouveau pas vers le moment où le coût de la production de l’énergie solaire sera égal à celui de la production d’énergie avec des conbustibles fossiles.

 
638px-Tofu_-_assorted_products_01
Tofou sur un marché à Haikou, Chine (image: Wikipedia Commons)